Reprises de savoirs

Creuser une mare contre la bétonisation d’un quartier ; construire une vanne de moulin tout en parlant écologie des rivières ; randonner entre une centrale nucléaire et une centrale à gaz pour débattre sur la centralisation énergétique et ses alternatives ; rénover un centre social en parlant gentrification ; organiser une cantine pour une action de désobéissance avec des personnes venues de multiples horizons…

Ici et ailleurs, de multiples lieux de vies et de luttes s’inventent pour résister à l’aménagement capitaliste des territoires. A travers milles et un chantiers, ils s’attellent à la fabrique quotidienne de leur subsistance (se nourrir, se loger, se défendre…).

Issu·es de divers horizons – militants, associatifs, universitaires (enseignant·es et étudiant·es) – nous habitons et traversons ces lieux et ces luttes où s’entremêlent partage et transmission de savoirs ancrés dans les manières d’habiter, et attentifs à dépasser les dominations qui minent nos mondes communs. 

Depuis plus d’un an nous avons initié un mouvement de Reprise de Savoirs, décentralisé et autogéré, qui propose de mettre en réseau ces chantiers – existants ou en germe – afin de bousculer nos logiques affinitaires et de construire collectivement une culture politique de résistance et d’autonomie.


Nous souhaitons que ces chantiers puissent se multiplier, s’étendre dans le temps et dans l’espace, jusqu’à sortir des marges et s’imposer aux lisières des institutions mortifères qui s’accaparent aujourd’hui le monopole de la production des savoirs légitimes.


Ça vous inspire ? Vous souhaitez organiser un chantier reprises de savoirs dans les lieux depuis lesquels vous êtes investis ?

N’hésitez pas à…

Jeter un œil au site et aux chantiers à venir et à ceux de l’an passé.

Consulter cette page d’infos sur l’organisation des chantiers

Nous contacter pour organiser un chantier : salut@reprisesdesavoirs.org

Organiser des chantiers


ENGLISH VERSION

Take back the knowledges!

*Key word: ‘chantier’,literally ‘building site’ but in this context is used to describe a piece of collective work, which is both practical and educational, for the process of transforming the world.

A call to organise ‘chantiers’ for taking back the knowledges! 2023 edition

  • Because we must continually weave connections between worlds
  • Because we need tools of subsistence in order to think of and create habitable places 
  • Because undoing the ways we have been raised is a perpetual process
  • Because knowledges are not emancipatory in themselves, they need to be paired with political acts.

Dig a pond to prevent an area being concreted over; build a water gate while talking about river ecology; hike between a nuclear station and a gas station to debate centralised energy and its alternatives; renovate a social centre while talking about gentrification; organise a kitchen to support a civil disobedience action with people from all walks of life…

Here and elsewhere, many places of life and of struggle are being invented to resist capitalist development of land. Everywhere, people are bringing themselves closer to the fabric of their daily subsistence (eating, living and defending themselves…)

Coming from many backgrounds- activists, members of associations, students ( teachers and students)- we live and walk these places and struggles where the sharing and transmission of knowledge is intermingled with anchored ways of living, and attempts to avoid the dominations which undermine our common worlds. 

For more than a year we have been building a movement to ‘take back the knowledges’, decentralised and self-managed, we are trying to connect these ‘chantiers’- existing and emerging- in order to uncover our compatible ideas and collectively build a political culture of resistance and autonomy.

We hope that these ‘chantiers’ will multiply and spread themselves in time and space, until they can leave the margins and grow around the edges of dying institutions which today monopolise the production of legitimate knowledge. 

Inspired? Don’t hesitate to take a look at the chantiers from the last year, and contact us to organise a chantier in your locality. We will publish the first list of chantiers on 1st may . 

salut@reprisedessavoirs.org

Thanks to the friends of The RYSE for the traduction

Appel pour des Reprises de savoirs


(…)  Ce qui nous lie, c’est la défense, la récupération et le soin des milieux de vie, la pluralité des mondes terrestres, menacés par une machinerie guerrière qui s’attaque au vivant sous toutes ses formes, humaines et autres qu’humaines. Comment se projeter dans un monde secoué par le chaos climatique, l’effondrement du vivant, la précarité sociale, l’autoritarisme et la guerre ? Comment vivre ensemble et apprendre de nos expériences présentes et passées, ici et ailleurs? Comment « faire école » pour s’inscrire dans la durée ? (…)

Lire l’appel pour des reprises de savoirs




      Les chantiers de Reprises de savoirs seront à la fois un acte de résistance, d’élaboration collective, de partage et d’attention à la diversité des savoirs terrestres. Ils seront ancrés dans nos milieux de vie et dans nos luttes, dans nos corps, dans des lieux qui inventent déjà des formes collectives d’autonomie matérielle et politique ou dans des lieux à créer. Démarré pendant l’été 2022 ils continuent en 2023 comme un processus à construire en cheminant.

Les chantiers Pluri·versités 2023

Le podcast Avis de Tempête explore les reprises de savoirs en 30 minutes



Nous ne partons pas de rien. Ici, nous souhaitons rassembler et partager des témoignages et des informations concernant des expériences de subversion des savoirs dominants, des lieux de production de savoirs autonomes, des expériences politiques et poétiques de « reprises de savoirs».

Auto-déformation & Pluri·inspirations


On raconte les Reprises de savoirs et leurs liens avec les luttes lors d’un entretien avec la MegaRadio, le 24 mars à Melle dans le cadre de la mobilisation Pas une bassine de plus


Pour vous tenir informé des nouvelles des chantiers, envoyer un mail à reprisesdesavoirs-subscribe@lists.riseup.net


Contact : salut@reprisesdesavoirs.org